Bachelorthesis Séraphin Magnin

Bild Diplomand
Diplomand
Séraphin Magnin
Professeur
Thierry Delémont, Ing. civil dipl. EPF/SIA
Experts
Ivan Hess, Ing. civil dipl. EPF, Didier Prod’Hom Architecte dipl. HES, Nicolas Senggen, Ing. civil dipl. HES, Eric Tonicello, Ing. civil dipl. HES/SIA, Stéphane Utz, Ing. civil dipl. EPF, Rafael Villar, Ing. civil dipl. HES
Discipline
Construction métallique
Jahr
2016
Tour AIG Skyguide
 

L’ouvrage modifié par Séraphin Magnin doit répondre à des exigences exceptionnelles. En effet, le sommet de la nouvelle tour de radar de Skyguide, à l’aéroport international de Genève (AIG), ne devrait pas subir de déformations supérieures à 20 mm en cas d’ouragan soufflant à 145 km/h. La structure doit également résister sans dommage à une vitesse maximale de 231 km/h et prendre en compte les phénomènes d’oscillation. Pour éviter les effets de résonance, la fréquence propre doit être supérieure à 4 Hz. Dans le cas d’un ouvrage d’une hauteur de 26,90 m, offrant une base de 10 m seulement, tout ceci n’est pas une mince affaire. S’inspirant de constructions semblables existantes, l’auteur conclut son analyse de la structure porteuse en soulignant la nécessité d’équiper les poutres Vierendeel, réalisées en tubes profilés, avec des contreventements en croix de Saint-André. Pour obtenir une résistance maximale à la base et un faible poids en hauteur, les tubes seront exécutés dans différentes épaisseurs. Suite à l’analyse de l’ingénieur, la fondation sur radier de la tour exigée initialement a été transformée en fondation sur pieux.

Bild Fusszeile