Bachelorarbeit Yannick Jeckelmann

Bild Diplomand
Diplomé
Yannick Jeckelmann
Professeur
Micaël Tille, Dr. Ing. civil dipl. EPFL / HES
Experts
Pierre-François Schmid, Ing. civil dipl. EPF; Philippe Heller, Ing. civil dipl. EPF
Disziplin
Transports
Jahr
2011
Une ville médiévale encerclée
Etude d’un contournement routier de Romont (FR)
Romont est une petite ville médiévale. Capitale du district de la Glâne, elle est un centre d’activité qui draine le trafic régional. Elle se situe également à la croisée d’axes routiers principaux qui, par le trafic qu’ils génèrent, péjorent la qualité de vie. Ce travail a montré qu’un contournement de la ville est techniquement possible et qu’il améliorerait sensiblement la sécurité et le bien-être des habitants et des usagers de la route.

Romont, chef-lieu du district de la Glâne, est une cité de 4000 habitants jouant un rôle de pôle commercial et économique central au sein de cette région. Six routes cantonales convergent vers cette cité en la raccordant à l’agglomération fribourgeoise, aux autoroutes A1 et A12 et à de nombreux centres régionaux.

Problématique
Le trafic circulant sur ces différents axes routiers représente environ 30 000 véhicules par jour au cordon. Si ce volume peut de prime abord ne pas sembler important, il présente toutefois l’inconvénient de passer en entier à travers la localité de Romont, ce qui engendre de nombreuses nuisances et péjore la qualité de vie dans cette ville. Romont est une ville historique, et il faut tout faire pour la préserver et avoir une qualité de vie paisible.
L’opportunité de pouvoir soulager la ville de Romont de la pression du trafic routier est à analyser, d’autant plus que les demandes de la population et des autorités locales sont fortes. La faisabilité technique et économique des aménagements routiers envisageables doit aussi être examinée.

Objectifs de l’étude
L’étude a pour premier objectif de poser le diagnostic de fonctionnement du réseau routier dans son périmètre, en analysant les lignes de désir de celui-ci.
Un autre objectif est la prévision de la demande routière à moyen terme dans le périmètre d’étude en fonction des développements et réalisations planifiés, et de déterminer l’opportunité d’un contournement routier de Romont.
Finalement, il s’agit d’étudier la faisabilité technique et économique de la réalisation d’un contournement routier de Romont, et de concevoir et dimensionner en détail une infrastructure routière contournant la ville.

Diagnostic du fonctionnement
Dans un premier temps, l’état actuel du centre-ville a été étudié pour voir s’il est opportun de construire une route de contournement. La structure du trafic du cordon étudié a été obtenue grâce aux plans de charge de trafic et à un comptage manuel du flux directionnel dans des carrefours critiques.
On retient de cette étude qu’environ 30 % du trafic est du transit et qu’il pourrait être dévié. En vérifiant le niveau de service des carrefours principaux, on constate qu’en 2010 la situation peut être qualifiée de «bonne» mais que d’ici 2030, il y aura saturation.
Pour améliorer la sécurité et le confort des habitants et des usagers de la route, la construction d’une route de contournement est tout à fait opportune. De plus, après vérification, cela soulagerait les carrefours à un niveau de service «excellent» pour 2030. Certains tronçons ont même une réserve de plus de 50 % de charge de trafic.

Étude de variantes

Un plan de contraintes a été élaboré pour dégager des possibilités de tracés d’une route de contournement. Différents tracés ont été étudiés par l’est ou par l’ouest.
C’est à l’aide d’une analyse multicritère qu’une variante a été retenue et étudiée en détail. Cette variante démontre qu’un contournement est faisable. Le choix du tracé définitif passe par l’ouest de la ville.

Étude de détail

La fonction de cette route ne se limiterait pas uniquement au contournement; on pourrait plutôt parler d’une route de distribution. Effectivement, on compte pas moins de quatre nœuds routiers. Ceux-ci ont été analysés dans le détail afin de les optimiser et d’assurer une fluidité maximale du trafic.
Les nuisances sonores ont aussi été vérifiées pour chaque zone touchée par ce nouveau tracé. Certaines zones seront protégées par des parois antibruit. Un revêtement phono-absorbant a été envisagé, mais n’a pas été convaincant, car cela ne permettait pas de se passer des parois antibruit.
Afin d’augmenter la qualité de vie dans la localité de Romont, des modérations de circulation sont prévues avec le but de rendre le trafic de transit le plus faible possible dans le centre-ville. Des diminutions de la limitation de vitesse et des aménagements seront prévus.
Bild Fusszeile