Bachelorarbeit Stéphane Raymond Meylan (distinction)

Bild Diplomand
Diplomé
Stéphane Raymond Meylan
Professeurs
Michel Noverraz, Ing. civil dipl. EPF; Fanny Novoa-Gilliéron, 
Ing. civil dipl. HES
Experts
Claudio Bailo, Ing. civil dipl. HES; Alain Dubuis, Ing. civil dipl. HES; 
Philippe Meylan, Ing. civil dipl. ETS; Daniel Bertossa, Ing. civil dipl. HES; Didier Prod’hom, Architecte dipl. HES; Andréa Hüssy, Ing. civil dipl. HES – MSOA-ENPC
Discipline
Construction en béton armé et précontraint
Année
2011
Traverser le Rhône entre onex et vernier
Passerelle piétonne, cycliste et technique
Le but de ce travail est de proposer aux communes d’Onex et de Vernier (GE) ainsi qu’aux Services Industriels de Genève (SIG) une solution en béton armé précontraint pour la réalisation d’une passerelle piétonne et cycliste au-dessus du Rhône, tout en respectant les contraintes liées au site. La construction retenue se compose de trois travées. Celles situées à l’extérieur sont des poutres en forme de ∏, et la travée centrale est une poutre sous-tendue.

L’objectif principal de cet ouvrage est de relier les deux communes afin d’assurer les déplacements quotidiens et de loisirs des habitants, mais également le prolongement de l’itinéraire de randonnée. Les habitants d’une commune pourront ainsi profiter des installations de l’autre et vice-versa. Il y a environ 60 000 habitants et 16 000 emplois dans le périmètre d’influence de l’ouvrage. La future réalisation aura aussi pour but d’accueillir un réseau SIG composé de conduites pour les eaux usées, le chauffage à distance et le réseau électrique.

Données du projet et démarche
L’ouvrage à réaliser aura une longueur totale d’environ 170 m dont 107 m au-dessus du Rhône. La passerelle doit remplir de nombreuses contraintes tant géométriques que celles liées au site d’implantation.
En effet, l’ouvrage devra assurer un passage suffisant pour tous les déplacements des utilisateurs potentiels, mais également pour les personnes à mobilité réduite. La zone de construction est située dans un site protégé par de nombreuses législations, et il est nécessaire de le préserver un maximum. Des couloirs écologiques (zones non construites) devront être pris en compte sur les rives du fleuve.

Exigences spéciales
Le Rhône sert également de voie de circulation pour des barges qui assurent le transport des déchets urbains. Un gabarit sur le Rhône doit être respecté et le passage garanti en tout temps. Le réseau SIG que la passerelle doit accueillir représente une charge d’environ 1.8 t / m.
La génération de variantes s’est faite sous forme d’une première réflexion accompagnée d’une mise sur papier sous forme d’esquisses. Les objectifs principaux sont de respecter le site, de rester dans des limites raisonnables de coût et d’avoir un ouvrage le plus adapté aux nombreux critères d’utilisation. Une analyse multicritère a permis de mettre en évidence trois solutions primaires jugées les plus pertinentes et qui ont été approfondies.

Poutres sous-tendues
Une variante a été retenue par le préjury, puis développée par la suite. Elle s’est détachée par son originalité, sa légèreté et son potentiel d’intégration au site.
La construction se compose de trois travées de 25 m, 108 m et 34 m. Celles situées à l’extérieur sont composées d’une poutre en forme de ∏ d’une hauteur de 1.60 m qui se transforme petit à petit pour terminer en travée centrale en une poutre sous-tendue qui a une hauteur maximale au centre de 5.80 m. Le système est précontraint, cependant dans les travées extérieures la précontrainte n’a pour unique but que de comprimer la section tandis qu’en travée centrale elle compense également une partie des charges permanentes et des flèches.

Mise en œuvre
La mise en œuvre a été étudiée de façon à ce que la zone protégée (la rive gauche) ne soit pratiquement pas touchée par la réalisation de l’ouvrage.Toute la passerelle sera mise en place à partir de la rive droite qui est une zone de stockage de la ville de Genève. La mise en œuvre est prévue en deux étapes et nécessite une pile intermédiaire. La réalisation se fera à l’aide de cintres métalliques disposés de chaque côté de l’ouvrage. Deux moyens de levage seront nécessaires: une grue et un blondin.
Bild Fusszeile