Bachelorarbeit Johann Blanc

Bild Diplomand
Diplômé
Johann Blanc
Professeur
Andréa Hüssy, ing. civil dipl. HES & ENPC
Expert
Claudio Bailo, ing. civil dipl. HES, Daniel Bertossa, ing. civil dipl. HES,
Alain Dubuis, ing. civil dipl. HES, Philippe Meylan, ing. civil dipl. ETS,
Didier Prod’Hom, architecte dipl. HES
Discipline
Construction en béton armé et précontraint
Jahr
2014
REMPLACER UN PONT EN HUIT HEURES
Pont ferroviaire sur la Vièze à Monthey

L’ouvrage actuel ne répond plus aux normes en vigueur et doit être remplacé. Le nouveau pont sera construit parallèlement à l’ouvrage existant pour avoir le moins d’impact possible sur le trafic ferroviaire.

Construit il y a 103 ans, le pont métallique permettant aux véhicules ferroviaires de franchir la rivière de la Vièze, près de Monthey, ne répond plus au gabarit ferroviaire ni aux charges en vigueur. Le pont, situé sur la ligne ferroviaire 131, doit être remplacé par un nouvel ouvrage d’une durée de vie d’un siècle répondant à toutes les contraintes. D’autre part, le pont s’inscrit dans le cadre du réaménagement de la Vièze qui a pour but de réduire le risque d’inondation de la zone industrielle.

Contraintes
Les travaux réalisés doivent avoir un impact minimum sur le trafic ferroviaire. Il n’est pas envisageable d’interrompre le trafic de cette ligne CFF à voie unique pour une longue durée, et le tracé de la voie ferrée ne peut être modifié. Le nouvel ouvrage devra donc se situer au même emplacement que le pont existant et tenir compte des travaux en cours de renaturation de la rivière. Les fondations sur la rive sud reposent sur une ancienne décharge, ce qui nécessiterait de prendre en compte une dépollution du terrain lors des travaux.

Ouvrage
A la demande des CFF, l’ouvrage sera réalisé en béton précontraint et prendra la forme d’une auge. Afin de faciliter l’entretien des voies, l’ouvrage sera ballasté. En tenant compte des impératifs liés à la renaturation de la rivière et au mode d’exécution, la portée de l’ouvrage sera de 38 m contre 35 m actuellement et sa largeur de 8.50 m. Afin d’intégrer l’ouvrage dans son milieu, la géométrie du pont a été longuement travaillée. Les auges de hauteurs variables permettent d’obtenir une grande quantité de matière au centre du pont, là où les efforts sont les plus importants. Cette configuration permet d’augmenter le moment de résistance obtenu grâce à la précontrainte. La forme finale de l’ouvrage résulte ainsi de l’alliance entre contraintes structurelles et esthétiques.

Mise en œuvre
Le nouveau pont est construit sur un emplacement provisoire, parallèlement au pont existant, afin de ne pas perturber le trafic CFF. Le pont est réalisé à l’aval du pont existant de façon traditionnelle sur un échafaudage. En raison de son poids (plus de 1000 tonnes), l’ouvrage ne peut être déplacé à l’aide d’une grue. La méthode retenue pour sa mise en place est le ripage, soit le déplacement du pont de son emplacement provisoire de construction à son emplacement définitif par glissement contrôlé. Il faut tout d’abord effectuer, de nuit, les travaux préparatoires et en particulier créer de nouvelles fondations. Quatre groupes de pieux par fondation sont alors réalisés. Il faut également prévoir le remplacement des voies ferroviaires et l’ajustement de la hauteur de la ligne de contact. Une fois ces travaux terminés, l’opération dite «coup de poing» peut débuter. La tâche consiste à remplacer l’ouvrage en huit heures, ce qui nécessite d’interrompre le trafic que deux heures supplémentaires par rapport à l’arrêt d’exploitation nocturne. On procède d’abord à l’extraction du pont métallique à l’aide d’une grue sur chenille. Une fois l’ouvrage retiré, on peut commencer l’opération de ripage. Le pont est tiré à l’aide de vérins et de câbles. Il glisse sur des appuis spécialement conçus afin de réduire le frottement. Une fois l’ouvrage en place, on scelle les appuis sur les fondations préalablement réalisées. Les travaux ferroviaires (mise en place du ballast, pose des voies ferrées, réglage de la ligne de contact) peuvent ensuite débuter afin de rétablir le trafic à temps.

Bild Fusszeile